• Casser un palier ou une stagnation de perte de poids

    Casser un pallier ou une stagnation de perte de poids

     

    Quand on entame un programme minceur, que l'on veut perdre du poids, au début tout va bien. On est motivés, les kilos s'envolent, on se sent pousser des ailes.

    Et puis brusquement tout s'arrête, on stagne, l'aiguille de la balance s'obstine à ne pas vouloir descendre, elle aurait même tendance à remonter un peu (cette sal******).

    Tout d'abord, pas de panique, ça va repartir. C'est une période pas facile qui s'annonce mais dites vous bien que toutes celles et ceux qui font un régime y seront tôt ou tard confrontés.

    Examinons les causes de ce mécanisme et les éventuelles solutions que vous pourriez avoir à votre disposition pour que votre balance soit à nouveau votre copine.

    En préambule, une petite recommandation : n'accordez pas trop d'importance à ce que dit la balance. Oui je sais, c'est paradoxal comme message, mais c'est important.

    Quand vous regardez une jolie fille, un garçon, vous ne pensez pas "combien elle pèse ?", vous regardez plutôt ses formes. Si vous le ou la trouvez taillé comme un avion de chasse, il y a bien peu de chance que vous vous intéressiez au poids de la carrosserie.

    En période de stagnation, fiez-vous plutôt à vos vêtements, à vos mensurations. Il est en effet tout à fait possible que vous perdiez des centimètres alors que vous ne perdez plus de poids.

    En chrononutrition, c'est le syndrome "vahinée" : le poids ne bouge pas mais le corps entier se remodèle.

    Au début de votre régime ou de votre rééquilibrage, ne vous fixez pas un objectif trop important du genre "perdre 10 kg en 3 mois".  Voyez plutôt à long terme, 10 kg en un an par exemple et plus petit à court terme (2 kg en 3 mois).

    Vous vous donnez beaucoup plus de chance de garder le moral, et pendant cette periode vous referez en quelque sorte connaissance avec votre corps. Perdre 10 kg en théorie c'est bien mais qu'est ce que ça représente en terme de silhouette pour vous ? Si ça se trouve, 4 kg en moins seront largement suffisant pour vous trouver à nouveau à votre goût yes.

    Ensuite sachez qu'en maigrissant vous allez repasser par des poids que vous avez fait quand vous étiez plus jeune. Vous risquez de stagner longtemps au poids que vous avez maintenu le plus longtemps sans faire d'effort. Si vous souhaitez maintenant un poids en dessous de votre poids "mémoire", il va falloir faire attention à bien le stabiliser pour que votre corps l'enregistre comme nouveau poids de référence.

    Comment casser une stagnation qui vous gêne ? Il existe plusieurs mécanismes qui peuvent vous bloquer.

    Nous examinerons dans cet article le premier d'entre eux.

    Le métabolisme

    Le cas le plus fréquent est une carence. En gros, tant que votre corps n'aura pas retrouvé assez de la vitamine ou du nutriment qui lui manque, vous ne maigrirez plus. Vous pouvez essayez ces quelques pistes :

    Consommez plus de fer (viande ou autre), calcium (fromage) ou iode (fruits de mer, par ex 2 ou 3 huîtres). Ces 3 nutriments sont INDISPENSABLES au bon fonctionnement de l'organisme. Si vous en manquez, vous ne maigrirez pas ou plus.

    Faites une cure de vitamines, notamment d'oméga 3 (qui sont souvent les premiers à manquer) ou d'oméga 6.  Le plus simple est d'avoir recours à la trilogie des 3 (forcément) huiles : Huile d'olive le matin, de colza le midi, de caméline le soir (2CS de chaque).

    Très souvent, en quelques jours, la perte de poids repart. Pour avoir testé la caméline, l'effet a été immédiat.

     

    Un autre problème peut se poser : mangez-vous assez ?

    Quand on veut maigrir, le premier reflexe est souvent de manger moins et de passer à la trilogie blancdepouletsaladeyaourtetsauceàpartsvp.

    C'est une erreur. Chassez tout de suite une idée reçue : vous avez besoin de gras.  Pas des tonnes, pas n'importe lesquels mais vous en avez besoin, sinon votre corps ira le chercher là où il est le plus vite disponible : dans votre cerveau.

    Ce qui explique que vous allez être très rapidement d'une humeur de berger allemand et que vous allez aussi être certainement pris ou prise de fringales terribles.

    Donc : mangez assez. Votre se mettra sinon en "mode famine", pensant à une disette subite, et vous ne mincirez pas d'un iota.

    Pour cassez un palier, surprenez votre corps : mangez un peu plus. Et oui ! A nouveau confiant, il consentira à nouveau à se délester de quelques kilos supplémentaires.

    Dans le même ordre d'idée, faites un peu plus ou un peu moins de sport, pour faire varier votre dépense calorique quotidienne.

    Voici déjà quelques idées pour repartir du bon pied dans votre projet d'amaigrissement.

     

    Nous examinerons dans un prochain article ce qui peux vous bloquer, et de façon encore plus puissante : votre mental.

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :